Marsac à l’Epoque Saison 13

Un Marsacois au téléphone. Comme Jean-Claude Francis Roscigni nous a fait remarquer amicalement sur la photo des 2 compères de la photo N°11, cette photo du Marsacois Eugène Chaussat téléphonant pourrait tout à fait être tiré d’un film de par sa « mise en scène » et sa lumière. Photo des années 50-60 semble t-il.

Merci pour votre attention. Frédéric BETHE

RAPPEL :N’hésitez pas à m’adresser vos photos par mail à rejucy@gmail.com

Masques « grand public » : le gouvernement donne des précisions.

source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public

Le port d’un masque grand public est préconisé dans certaines situations pour se protéger et protéger les autres. Il ne se substitue en aucune manière au respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’État se mobilise pour accroître le stock de masques grand public :

  • il agit pour renforcer la production sur le territoire national : avec son appui, les entreprises françaises industrielles fabriquent des masques de haute protection pour les Français, en adaptant pour certaines d’entre elles leurs outils de production.
  • dans la perspective du déconfinement, l’État met au service des Français un ensemble d’informations et de contacts leur permettant de fabriquer leur propre masque dans le respect du cadre défini par les autorités sanitaires et des spécifications de l’AFNOR.

La suite sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public

Masques de la Région, opération « 1 masque par habitant » : à l’instant les précisions de Laurent Wauquiez.

Fin de la réunion d’information en ligne du Président Laurent Wauquiez ce mercredi vers 19 h 30 ce jour : quelles informations à retenir ? Je vous livre mes notes « brutes de décoffrage ».

Regard spécifique sur la partie auvergnate. Les gens sont inquiets, problématiques du déconfinement. Les masques sont le 1er outil de protection.

L’inquiétude que je voyais s’installer : la ville de Lyon avait commandé des masques, dans les Combrailles, sur le bassin d’Ambert, pas de masques. Des masques sur Clermont-co. Dans la conception de la région ça ne peut pas être les grosses villes et les communes rurales sur quelque chose d’aussi symbolique que les masques.

Ce qu’on a essayé de faire c’est qu’il n’y ait pas de communes à plusieurs vitesses. Ca mettait les maires dans des situations impossibles. Potentiellement un facteur de tension. C’est une telle arnaque pour en commander chacun de son côté, on n’est pas sûr de la qualité du produit…

On a décidé d’acheter un masque par habitant. Un très gros défi logistique, 9 M de masques avec des caractéristiques précises :

  • Issus des entreprises de la région.
  • Des caractéristiques :
    • Il existe 3 catégories :
      • Masques pour les soignants : FFP2, chirurgicaux. On a distribué des kits par le biais des pharmacies.
      • Masques en tissus panneaux. Protègent un peu. Mais pas des produits normés.
      • La région : masques en textiles complexes : entreprises toutes passées sous le contrôle de la DGA, des normes validées. Des masques en tissu réutilisables, lavables, résistent à 50 lavages, on teste si ça peut aller à 100 lavages. Des normes d’imperméabilité jusqu’à 3 microns et de respirabilité. Ce qui se fait de mieux en termes de qualité et de protection dans la catégorie masques professionnels non soignants grand public. Peut donc être utilisé dans le cadre de travail de la mairie.
    • La distribution passe par les mairies. Je vais avoir besoin de vous.
    • Un questionnaire par mail va partir dans le prolongement de cette transmission :
      • Etes-vous intéressés ?
      • Population
      • Mode de livraison
      • En avez-vous commandé et si oui date de livraison ?
      • Proposition de mise en place d’une centrale d’achat à partir du mois de juin pour se fournir en matériel accrédité à un bon prix que la région va négocier :
        • Ce masque on le paie 3 €, ça monte jusqu’à 5 €
        • 30 M € pour le budget de la région.

________________________

Questions/réponses ?

  • Masques taille enfant ?
    • Les masques sont adaptés jusqu’à taille adolescent.
    • Pour les 8-12 ans j’en fais faire qui permettent une couverture adaptée taille enfant.
  • Les masques arrivent quand ?
    • On a payé des machines à certaines entreprises, l’objectif est que la région soit autonome.
    • Pas tout de suite les volumes suffisants.
    • Etalement sur l’ensemble du mois de mai. L’information arrivera la semaine prochaine pour avoir une fenêtre de tir sur 3-4 jours pour chaque commune.
    • Début des distributions la semaine prochaine.
  • Notice d’utilisation ?
    • Les masques vont arriver sous blister format A4 : dedans une notice d’utilisation
  • Distribution
    • Si vous en êtes d’accord on va faire des points de distribution préfecture/sous-préfectures
    • On fera préparer des colis avec le nombre de masques par communes : il faudra les retirer sur les points de distribution en sous-préfecture et après vous avez carte blanche.
  • Ensuite : à l’appréciation des communes
    • Porte à porte dans les boîtes
    • Des heures en mairie ?
    • Des villages, des quartiers ?
    • Les bureaux de vote…
  • Est-ce qu’on prend les résidences secondaires ?
    • Pas très bien, un peu dangereux, mais on protège tout le monde.
  • Combien de temps peut-on porter le masque ?
    • Le masque peut se porter plusieurs heures sans le changer
  • Pourquoi ne pas passer par la Poste ?
    • 4 € pour un colissimo
    • On travaille sur un plan de relance de l’investissement communal.
    • Dans cette crise venant d’en haut c’est compliqué
    • Symboliquement je tiens à ce qu’on le fasse ensemble
    • Que ce soit donné par les élus gratuitement dans toutes les communes je suis attaché à ce symbole.

ON NE LACHE RIEN ! A Marsac en Livradois, Nous non plus.

Bravo à la Région AURA pour cette mise en œuvre efficace. A nous de nous retrousser les manches.