Des réfugiés de Angevillers à Marsac en 1940 ?

Suite à une demande de renseignements il semble que, lors du début de la Seconde Guerre mondiale, les habitants d’un village mosellan, ANGEVILLERS aient été évacués dans les premiers mois de la guerre.

Personnellement, je n’en ai jamais entendu parler, est-ce que cela « parle » à quelqu’un ? Vous pouvez répondre en commentaire ou michel.sauvade@cc-livradois.fr

merci d’avance de vos retours.

Michel Sauvade

Ecole de Marsac : une réponse rapide des services de l’Etat.

L’Inspectrice de l’Education Nationale de la circonscription d’Ambert et le Sous-préfet d’arrondissement ont répondu dès lundi à la sollicitation de la commune au sujet de l’inquiétude des parents de l’école de Marsac concernant les enseignants non remplacés. Les courriers des parents, joints à cette demande, ont permis aux services de l’Etat de mesurer l’inquiétude légitime des parents.

Delphine SEMAIL, l’IEN nous a assuré être parfaitement consciente de ces inquiétudes. Elle m’a confirmé faire le maximum pour l’ensemble des 46 écoles de la circonscription pour permettre la continuité du service public.

Malgré tout, ce lundi, 8 classes sont donc restées fermées faute de remplaçants, sans compter les classes fermées pour cause de COVID. La situation particulière de l’école de Marsac sera donc examinée avec attention.

Nicolas LAFON, notre sous-préfet, toujours très investi dans les relations avec les communes, est allé dans le même sens pour souligner la difficulté de la situation.

Il a invité la commune à lui signaler les difficultés que les parents pourraient rencontrer avec leur employeur dans ces circonstances et demande à être informé de l’évolution de la situation. Nous ne manquerons donc pas de garder le contact.

Merci donc aux services de l’Etat pour leur réactivité. Il est important que celle-ci se traduise dans les faits et que le nombre de non-remplacements diminue de manière significative. Merci à tous les parents qui hier et aujourd’hui très nombreux ont fait part de leurs inquiétudes.

En attendant, nous restons tous mobilisés pour que nos enfants disposent toujours d’un enseignement de qualité, au même titre que pour les autres communes de notre secteur.

DDT : demande d’indemnisation possible pour les apiculteurs.

La DDT communique :

Madame, Monsieur le Maire,

Le comité national de gestion des risques en agriculture du 17 novembre 2021 a reconnu l’ensemble des communes du département du Puy-de-Dôme pour pertes de récolte sur miel suite au gel tardif ayant impactés les productions.

Les apiculteurs concernés pourront télédéclarer une demande d’indemnisation sur le site TéléCalam à partir du 13 décembre 2021 et jusqu’au 13 janvier 2022, délai de rigueur. Les informations pour la télédéclaration sont disponibles  à l’adresse http://www.puy-de-dome.gouv.fr/ à la rubrique Politiques publiques > Agriculture et forêt > Agriculture > Les aides > Les aides conjoncturelles de crises > Calamités agricoles en cours.

Je vous prie de bien vouloir trouver, ci-joint, l’arrêté correspondant, pour affichage en mairie.