Marie-Thérèse PRAT : une vie au service des autres

Même si ces dernières années Marie-Thérèse PRAT, « la Marie », nous avait habitués à des hospitalisations répétées, nous la retrouvions systématiquement en première ligne, prête à se remettre au travail, soutenue par sa famille et ses très nombreux amis. Denis en a fait des kilomètres pour l’accompagner aux réunions diverses et variées…

Au point qu’elle nous paraissait indestructible, actrice permanente de la vie marsacoises, du marché du dimanche matin aux associations qu’elle animait par sa bonne humeur, ses anecdotes et son sourire permanent.

Du Club d’Animation à la Gazette marsacoise, les souvenirs remonteront nombreux, je n’en doute pas. En tant que président de l’association ADMR de Champétières-Grandrif-Marsac en Livradois-Saint Ferréol des Côtes je saluerai plus particulièrement celle qui, après avoir passé des années comme intervenante, a poursuivi son engagement comme secrétaire de l’association, trait d’union avec les usagers, connaissant tout le monde, réglant les difficultés sans faire de bruit mais avec beaucoup d’efficacité. Si l’association est encore présente ici, nous lui devons tous beaucoup.

Hélas, la maladie a eu le dernier mot et « la Marie » n’a pu nous souhaiter comme à son habitude la nouvelle année qui commence, le regard malicieux par dessus les lunettes. Où que tu sois, une chose est sûre, ils ne vont pas s’ennuyer… Que sa famille reçoive toute notre gratitude, avec une pensée pour Gaston, évidemment.

Le 1er janvier, le coeur de Marsac bat au café Gallon

Désormais, le 1er janvier, un seul des commerces de la commune est ouvert : si vous voulez souhaiter la bonne année aux Marsacois, c’est là qu’il faut aller.

Patrick vous reçoit à l’écoute des uns des autres. S’il était payé au nombre d’heures passées depuis des années, il aurait fait fortune. Mais c’est quasi une vocation qui l’anime, celle d’être tourné avec bienveillance vers les autres. Et cette présence est importante pour ne laisser personne de côté.

Ce gars là ne court pas après les compliments, on peut compter sur lui, tout simplement, c’est le Marsacois par excellence. Alors Patrick, un grand merci et une excellente année 2023 à toi et aux tiens.

Père Georges CHARTOIRE : 1920-2022

Ce matin avait lieu à Clermont-Ferrand la cérémonie des funérailles du père CHARTOIRE en présence d’une dizaine de prêtres et sous la présidence de Mgr François KALIST, archevêque du diocèse de Clermont. J’y ai assisté au nom de notre commune.

Qui parmi les anciens marsacois n’a pas connu le père CHARTOIRE ?

Devenu curé de la paroisse de Marsac-en-Livradois en 1961 il le reste jusqu’en 1992, prenant même en charge les communes de Beurrières et de Chaumont le bourg.

Il reste à Marsac jusqu’en 2002 puis rejoint la résidence destinée aux prêtres à Clermont-Ferrand. La réorganisation des paroisses du Puy de Dôme cette même année en fait donc le dernier curé de la paroisse de Marsac en Livradois. Le père THEALLIER, curé de cette nouvelle paroisse lui a d’ailleurs rendu un hommage plein d’émotion.

Passionné des oiseaux, homme de contact, il a laissé un souvenir de tolérance et de dialogue, n’hésitant pas à associer les laïcs à la gestion de la paroisse, avant même que l’Eglise catholique ne s’engage dans cette voie. N’hésitant pas non plus à laisser la cure à disposition pour des manifestations communales, voire pour une simple partie de pétanque…

Condoléances à sa famille et toutes nos pensées pour Georges.

Photo prise sur l’affichette à l’entrée de la chapelle ce lundi 26 décembre.