Merci à tous ceux qui ont apporté de la lumière dans nos fêtes de fin d’année.

Pas facile dans le contexte d’avoir complètement la tête à la fête. Pourtant, parmi nous, certains ont continué à éclairer les rues du bourg et des villages avec les lumières traditionnelles des fêtes de fin d’année. Qu’ils en soient tous d’autant plus remerciés.

Voici quelques photographies prises à cette occasion ; que ceux qui ne s’y retrouvent pas ne soient pas vexés, ils ont fait aussi le métier et éclairé de la même façon voisins et passants !

Difficultés dans la collecte des déchets sur le Livradois-Forez

Le service déchet de la communauté de communes nous a envoyé le mail suivant hier mardi :

« Les conditions de circulation de ces derniers jours ne nous permettent pas d’effectuer les tournées de collecte normalement. La neige, glace, verglas et congères posent énormément de problèmes à nos camions, que ce soit en montagne, comme en plaine (routes très verglacées ce matin)

Certains villages difficilement accessibles (où avec des manœuvres difficiles) n’ont donc déjà pas pu être collectés, et cette situation risque de durer en raison de neige annoncée cette nuit et des très basses températures annoncées les prochains jours qui vont générer de la glace sur les chemins.

Nous avons subi 3 accidents en 2 jours (camions au fossé, pris dans des congères) sans dégâts humains, mais avec des dégâts matériels couteux, dont 2 accidents ce matin, et au moins 5 évités de justesse.

Nous demandons donc :

  • à nos agents de ne pas prendre de risques inconsidérés.
  • et la compréhension de l’ensemble des usagers pour les villages qui n’auront pas pu être collectés pendant un certain temps.

Nous ferons le nécessaire dès que possible pour rattraper le retard pris. »

Les Marsacois s’associent à l’hommage national rendu ce jour aux gendarmes d’Ambert

Nous serons présents place du Pontel, place Charles de Gaulle et devant les télévisions pour rendre hommage aux femmes et aux hommes de la compagnie d’Ambert tout à l’heure.

Les Marsacoises et les Marsacois savent ce que représentent pour nous les militaires qui assurent notre sécurité au quotidien. Il faudra continuer à leur témoigner de cette solidarité une fois les cérémonies passées. Ils auront besoin de nous, une fois l’émotion initiale retombée : la douleur, elle, sera toujours présente.

Au pieds du sapin, un médecin : c’est à nous de le vouloir.

La période des fêtes et celle des rencontres familiales et amicales, même si cette année, cela reste trop souvent à distance. C’est donc une période propice pour chacun de nous afin de faire savoir qu’un cabinet médical est désormais disponible à Marsac :

Avec une autre médecin, des infirmiers, des kinés et une sage-femme en libéral. Un cabinet tout équipé, une patientelle complète et 5 ans d’exonération d’impôts… sans oublier un logement à louer avant de trouver la maison qui va bien ?

Aussi, il est de notre responsabilité de faire passer le message à tous ceux que nous rencontrons lors de ces fêtes, quels qu’ils soient. En leur demandant de faire passer le message, on multiplie les possibilités de rencontrer celui ou celle qui sera intéressé.

Nous savons que c’est sur nous qu’il faut compter pour avancer. Alors, j’ai commencé aujourd’hui en direction des stéphanois ; à vous de jouer : MARSAC ATTAQUE !

Covid19 : ne demandez pas au maire, il n’en sait pas plus que vous, et l’ARS guère davantage…

Ambert au Centre - le site de ceux qui s'engagent vraiment

A plusieurs reprises sur ce blog il a fallu insister lourdement pour obtenir des éléments précis d’information (Covid19 : et bien voilà, il suffisait de demander gentiment pour que l’ARS réponde… Le principal est d’avancer ensemble maintenant. | Ambert au Centre – le site de ceux qui s’engagent vraiment)

Faisant suite à une nouvelle relance le directeur de la délégation départementale du Puy de Dôme de l’ARS m’a adressé le mail suivant ce matin, en réponse à 3 questions que je lui posais :

Concrètement je lui ai expliqué que je souhaite disposer :

1°) de données quantitatives sur le nombre de cas positifs au minimum à l’échelle de l’arrondissement, mais de préférence à l’échelle cantonale ou infra.

Monsieur le Maire,

Comme je vous l’indiquais, les informations sont disponibles sur la base de données Géodes, de Santé Publique France, que vous utilisez. Cette mise à disposition publique permet…

Voir l’article original 513 mots de plus