La crise sanitaire n’arrête pas la création artistique à Marsac ; à éviter cependant sur les murs des autres… Ailleurs, on est preneurs !

Sans être sûr d’avoir fait le tour des créations qui ont fleuri sur les murs marsacois il en est quelques unes qui ne passent pas inaperçues.

Si personne ne peut nier le caractère esthétique de la chose, le fait des les avoir réalisées sur des murs privés expose non seulement leurs auteurs à des sanctions (Interdits par la loi sauf dans les espaces prévus à cet effet ou sur autorisation spéciale, les graffitis constituent un délit prévu à l’article 322-1 du code pénal alinéa 2, sanctionné d’une amende de 3750 euros et d’une peine de travaux d’intérêt général), mais les prive au delà de la possibilité de les signer.

Le Street art revendique ce côté rebelle quelque fois mais a tendance de plus en plus à prendre des chemins légaux qui lui permettent de s’exprimer plus largement (https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/street-art/) pour le plus grand plaisir de chacun.

Alors, dans ce contexte morose où l’art nous manque, si la mairie ne peut pas approuver ces créations marsacoises en l’état, elle peut proposer des espaces et des autorisations pour que l’art continue à alimenter notre quotidien et notre moral. Nous serons tous gagnants et un peu plus heureux.

Rendez-vous donc en mairie (06-40-59-50-43) pour ceux qui souhaitent entrer dans cette démarche, « mauvaise herbe » ou autres. A bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s